Thoracoscopie

Une vidéo montrant une péricardectomie partielle réalisée sous thoracoscopie à la clinique vétérinaire Occitanie.
La thoracoscopie est une technique chirurgicale mini-invasive de diagnostic et d'intervention sur la cavité thoracique de plus en plus utilisée. Elle fait partie des techniques d'endoscopie chirurgicale.

Quel est le principe de la thoracoscopie ?

La thoracoscopie consiste à accéder à la cavité thoracique sans ouvrir la paroi thoracique. Elle nécessite un équipement spécialisé:

Une « optique » de 5 ou 10 mm de diamètre (reliée à une caméra et à une source de lumière) est introduite après mise en place d'un trocart dans la cavité thoracique à travers une petite incision dont la localisation dépend de l'acte chirurgical à réaliser. Cette « optique » est reliée à un « moniteur » (écran) que le chirurgien regarde en opérant.

D'autres « trocarts » (sortes de grosses aiguilles de 5 ou 10 mm de diamètre) sont ensuite introduits dans la cavité thoracique sous contrôle visuel. Ces trocarts permettent au chirurgien d’introduire ses instruments pour opérer (pinces, ciseaux, instruments de coagulation et de suture, etc.).

La thoracoscopie exige une formation spécifique et une certaine expérience.

Quels sont les avantages de la thoracoscopie par rapport aux techniques chirurgicales standard (thoracotomie et sternotomie)?

Les avantages de la thoracoscopie sont multiples :

  • diminution de « l’agression » chirurgicale sur le corps de l’animal, d’où une moindre douleur en post-opératoire ;
  • diminution du risque infectieux ;
  • diminution du risque de complications « pariétales »  ;
  • pour certaines interventions : diminution de la durée opératoire ;
  • diminution de la durée d’hospitalisation ;
  • diminution de la taille des cicatrices.

Quels types d'interventions chirurgicales sont réalisables sous thoracoscopie?

Un certain nombre d'intervention sont réalisables sous thoracoscopie.

Les différentes interventions chirurgicales réalisables sous thoracoscopie chez le chien et le chat sont:

  • Exploration thoracique ;
  • Péricardectomie ;
  • Biopsies pulmonaires, ganglionnaires ou de la plèvre ;
  • Ligature du canal thoracique ;
  • Diverticule oesophagien secondaire à une persistance du 4ème arc aortique ;
  • Lobectomie pulmonaire
  • retrait de masse médiastinale (thymome,..) .